Furieux après la défaite contre Paris, Patrice Collazo recadre ses joueurs

Vainqueur à Brive lors de la première journée, La Rochelle a concédé, ce samedi, sa première défaite de la saison sur le terrain du Stade Français (35-24). Un revers mais surtout une prestation qui ont passablement agacé Patrice Collazo, le manager rochelais.

Ce-dernier n’a pas hésité à remettre en place ses joueurs lors de la conférence d’après-match. Extrait:

« On ne mérite pas le bonus. On s’est contenté du minimum et quand on se contente du minimum à ce jeu, on ramasse. On a ramassé aujourd’hui, donc on monte dans le bus, on rentre chez nous dans le calme, on récupère bien et lundi on se remet au travail. Parce qu’il y a les champions qui arrivent, les vrais. On s’est vu un peu trop beaux. Le rugby, c’est une histoire d’attitude : ce qu’on y met et comment on se prépare. Aujourd’hui, c’est bien, on nous remet à notre place, tout simplement. Ce n’est pas normal de faire une mi-temps aussi pauvre dans l’attitude, dans l’engagement et la détermination. On est passé au travers complètement. On a été emplâtrés dès la première mêlée. On va se taire, comme on l’a toujours fait. Point barre. Quand on n’y met rien, il ne faut pas s’étonner de ramasser.  J’aimerais qu’on me cite un secteur dans lequel on a été précis. Aucun. C’est dommage, on marque un très beau premier essai, c’était je pense la solution. Au final, on repart avec zéro point. Si on repart avec zéro, c’est qu’on a mérité zéro. A la mi-temps j’ai eu envie de la dire «Sortez tous ! ». Le problème, c’est que je ne pouvais pas faire rentrer quinze autres mecs… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *