Frédéric Michalak n’était pas désiré…

Le quotidien l’équipe a décidé de revenir sur le fiasco du XV de France durant la dernière coupe du monde, en Angleterre…

L’information principale que le journal a voulu faire passer : Michalak n’était pas totalement désiré.
Patrice Lagisquet ne voulait pas de l’ouvreur Varois au sein de l’équipe de France. C’est le sélectionneur du XV de France influencé par des membres du Staff qui a imposé Frédéric Michalak au sein du club.

Le technicien et entraîneur des buteurs Romain Teulet a insisté sur le fait que Frédéric Michalak était dans une bonne forme face aux perches. C’est sans doute ça qui a fait pencher la balance du côté de l’ancien Toulousain.

Par ailleurs, L’équipe précise que Frédéric Michalak a débuté la préparation du Mondial avec une épaule affaiblie et des performances musculaires très moyennes. De même, le Varois avait des difficultés pour allonger ses passes du côté droit.

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

One thought on “Frédéric Michalak n’était pas désiré…

  • 12 novembre 2015 at 23 h 02 min
    Permalink

    J’irais même plus loin en disant que ses 2 dernières blessures lors du placage manqué (contre les anglais je crois en préparation) et la plus drolatique contre les Blacks m’ont semblé « diplomatiques » pour cacher le problème. Curieux quand même que sur ces 2 loupés comme par hasard, il reste au sol, blessé. Du reste, il me semble que cela s’est déjà produit antérieurement. A part son épaule qui évidemment était fragile. Il ne s’est d’ailleurs pratiquement jamais engagé, notamment en défense.
    Quant à son expérience chez les Sharks, Quand il a été utilisé, ce n’est qu’en fonction de ses qualités offensives. Mais pas pour son jeu au pied insuffisant où il était systématiquement suppléé par un autre coéquipier. Utilisé un peu comme un coup de poker, qui a marché sur plusieurs actions au cours de certains matchs et en tant que buteur où il a été bon, sinon il ne pesait pas vraiment sur le jeu. Revenu à Toulouse avec ces points positifs, ça n’a d’ailleurs pas suffit pour qu’il s’impose.
    Je reste toujours persuadé que c’est plus un 1/2 de mêlée qu’un ouvreur.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *