Finale du Top 14 : Les notes du Stade Français

Dans une finale intense mais cadenassée, les Parisiens, dominateurs en mêlée fermée, ont résisté aux assauts clermontois. La faillite de la charnière de l’ASM a précipité le onzième échec clermontois.

 

Van der Merwe 5,5. Débute mal en mêlée fermée avant de reprendre l’ascendant sur son vis-à-vis. Et de contribuer à la domination parisienne.

Bonfils 6,5. Une activité débordante qui lui a valu une pause pour protocole commotion. A son retour toujours aussi actif dans les rucks. Parfaitement secondé par Sempéré.

Slimani 6. Pris sur la première mêlée. Avant de prendre le dessus sur Domingo.

Pyle (non noté). Gâche un trois contre un décisif sur une passe imprécise (7e). Touché, il cède sa place à Papé (5,5) dès la 26e minute. Actif dans les rucks.

Flanquart 4,5. Souvent sur le reculoir dans le défi frontal. A perdu plusieurs ballons en touche.

Burban 5,5. Défenseur infatigable. A tellement donné qu’il a dû quitter ses partenaires dès la 65e minute, remplacé par le puissant Jonno Ross.

Lakafia 6. Au soutien et au combat. Peu d’occasions de se montrer balle en mains.

Parisse 6,5. Le capitaine parisien a été au four et au moulin. Comme souvent.

Dupuy 7. A toujours cherché à dynamiser le jeu parisien comme sur cette pénalité rapidement jouée pour un long raid dans le camp clermontois.

Steyn 6. Un peu moins en réussite dans son rôle de buteur (12 points à 4/6). Mais son sang-froid a fait la différence. A son débit, un ballon tapé directement en touche (55e).

Sinzelle 6. Dans un match compliqué pour les ailiers, le Niçois s’est débattu sur chacune de ses rares opportunités.

Danty 6,5. Pulvérise Lopez sur sa première charge. A sans relâche défier la défense clermontoise. Un match propre et sérieux.

Waisea 6,5. Solide en défense, puissant en attaque, le Fidjien n’a cependant pas réussi à perforer le mur jaune.

Arias 5,5. Réduit à l’inactivité faute de ballons. Présent en défense. Une cuillère décisive sur Nalaga (69e).

Camara 5,5. L’arrière parisien a tenté quelques relances, vite annihilées par la défense auvergnate. Cède sa place à Doumeyrou (67e).

A voir : Finale du Top 14 : Les notes de Clermont

 

Source : Le Figaro

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *