Enormément en colère, Mark Chisholm s’en prend à l’Aviron Bayonnais !

Voilà une belle histoire qui se termine vraisemblablement en eau de boudin. À l’Aviron Bayonnais depuis 2011, Mark Chisholm est en colère… et le fait savoir via son compte Instagram.

Un présage de son départ du club basque, dont il est le capitaine ? Une chose est sûre : l’Aviron doit se séparer d’un gros salaire pour alléger sa masse salariale et le Wallaby est clairement visé, à l’instar du All Black Joe Rokocoko.

Sur le réseau social, le meilleur plaqueur du dernier Top 14 a publié une photo de lui passablement remonté, où il écrit en légende : « Vous ne respectez pas moi ou ma famille, vous ne m’aurez pas encore » suivis des #ItsJustBusiness #DontFckWithMyFamily #DontMakeMeAngry qui se passent de traduction.

chisholm_mark_insta

 

Mais que s’est-il donc passé pour que Mark Chisholm s’énerve à ce point ? Il suffit de jeter un coup d’oeil aux commentaires sous la photo, et notamment à celui laissé par la compagne du joueur, qui explique : « Mark négocie et fait tout son possible pour rester à Bayonne, notamment en baissant son salaire. Le club a joué tellement de jeux que la période des transferts s’est achevée. Il ne peut plus trouver un autre club. C’était leur plan. Ils lui ont ensuite offert un nouveau contrat totalement inacceptable et offensant. Ce n’est ni correct, ni honnête, mais le club a répondu « c’est juste du business ». Pour eux, peut-être, mais c’est de notre vie dont il s’agit. » Joueur exemplaire, toujours présent dans la tempête, Chisholm se voit donc offrir une sortie par la (très) petite porte par l’Aviron, qui n’a pour l’heure toujours pas réagi à ce poste… contrairement à la Twittosphère, qui s’est vite emparée de l’affaire.

Source : Rugbynistere

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *