DNACG : Le rapport analysé par actu Rugby | | Actu Rugby

DNACG : Le rapport analysé par actu Rugby

La DNACG a sorti hier le rapport 2015 portant sur l’économie du rugby professionnel Français et sur la situations des comptes des clubs professionnels du Top14 et de Pro D2.

Ce que l’on peut dire dans un premier temps c’est que de manière générale le bilan principal est mitigé.
En effet il est assez facile de noter que les charges d’exploitations (NDLR : Les dépenses) sont plus élevées que les produits d’exploitation (NDLR : Les recettes) pour évaluer un déficit record de 33, 891 Millions d’euros.

produit_charge_exploitation_top14_prod2_2013_2014

Ce déficit serait en partie creusé par 3 clubs majeurs Le Stade français, Le Raçing Métro 92 et le Castres Olympique. 3 clubs dont il n’y a pas vraiment de quoi s’alarmer puisque tout trois connaissent une personne ou un actif important garant de leur situation financière comme l’indique Dominique Debreyer, directeur de la DNACG : « Il s’agit d’une statégie financière. Dans ces trois cas, soit une personne physique, soit morale, apporte les garanties bancaires pour combler le manque. Et sans le moindre incident »

Dans ce rapport une chose frappante montre que seulement deux clubs serait en situation financière positive : Brive (202 000 €) et Toulon (690 000 €) ce qui induirait que 28 clubs ne le seraient pas.
Baisse de sponsoring, manque d’abonnés, manque de recettes guichet et de marchandising… voici un semble de facteur à la baisse qui pourraient contribuer à augmenter l’écart entre les dépenses et les recettes de chaque club.

A lire aussi :

1- Nombre d’abonnés des clubs de Top14 (club par club)

2- L’affluence au stade club par club et leur taux de remplissage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *