Découvrez pourquoi Clermont n’est pas touché par la baisse d’affluence en Top 14

Alors que la fréquentation était en hausse la saison dernière (+3%), on constate une baisse d’affluence générale dans les stades du Top 14 depuis la reprise du championnat. Seuls Clermont et La Rochelle semblent échapper à cette tendance.

C’est une impression qui est confirmée par les chiffres. Il y a moins de spectateurs dans les stades du Top 14 depuis le début de la saison. Même le stade Marcel Michelin ne fait pas systématiquement le plein. L’ASM n’est toutefois pas le club le plus impacté par cette érosion. « Grâce au jeu que nous déployons et ce qu’on a fait dans le stade pour le confort des spectateurs, nous sommes à +5% » précise Eric De Cromières, le président clermontois, « alors que fin décembre, la moyenne du Top 14 était à -8% ».

Une érosion de la fréquentation qui touche également des places fortes du rugby, comme à Toulouse par exemple, ou encore à Paris où le stade Jean Bouin sonne creux, et le stade Yves du Manoir à Colombes est définitivement d’un autre temps.

« Si on continue avec une baisse de -10% pendant deux ou trois ans, il faudra se poser les bonnes questions…. Le prix des places, et l’inflation galopante dans certains clubs, expliquent peut-être cette désaffection du public. Mais si les stades se vident, les audiences des chaînes de télévision, et plus particulièrement Bein, sont également en recul. »

« La pression économique joue un rôle non négligeable » avance Eric De Cromières. Un constat que partage l’entraîneur de l’ASM, Franck Azéma, « le rugby français doit aussi se remettre en question, ici le club a investi dans un centre d’entrainement, une pelouse hybride, l’allée des supporters, la scénographie, il faut sans cesse innover et trouver des choses pour attirer le public ». Certes, mais la qualité du jeu proposé reste certainement la meilleure promotion. Et de ce point de vue là, à Clermont, les supporters ne sont pas à plaindre.

L’exception rochelaise

Mais Il y a encore mieux. L’exception qui confirme la règle, c’est La Rochelle. Car malgré des installations indignes du Top 14 au stade Marcel Deflandre, les 18 derniers matches s’y sont joués à guichets fermés…

francebleu.fr

One thought on “Découvrez pourquoi Clermont n’est pas touché par la baisse d’affluence en Top 14

  • 2 mars 2017 at 23 h 35 min
    Permalink

    La réaction de France Bleu Auvergne via leur compte Twitter :

    @PierreVenayre @staderochelais @francebleu Bonjour, je conviens volontiers que le qualificatif « indignes » est pour le moins inapproprié 1/2

    @PierreVenayre @staderochelais Votre succès sportif et populaire amplifie le sentiment de promiscuité et d’exiguïté. Toutes nos excuses 2/2

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *