Clermont s’est réveillé à la 70 ème minute

Avec la réception de Sale, équipe considérée comme la plus faible de cette poule , Clermont avait clairement visé le point de bonus offensif afin de rattraper leur retard sur le Munster et les Saracens. Mais c’est sans compter sur  l’abnégation des anglais qui auront titillé les jaunards jusqu’à la fin du match pour finalement s’incliner (35-3).

Le match démarrait idéalement pour les hommes de Franck Azéma, puisque suite à un ballon récupéré et une relance des 22 mètres, Jonathan Davies, qui se blessa sur cette action, trouvait Nick Abendanon qui allait inscrire le premier essai du match.  Mais trop fébrile et imprécis, les clermontois ne parvenaient pas à réellement se démarquer.

Au retour des vestiaires, les Clermontois continuaient leurs imprécisions mais néanmoins usaient les avants de Sale rapidement émoussés. Camille Lopez une fois encore auteur d’un très beau match enquillait les pénalités qui permettaient aux jaunes et bleus de distancer les anglais au niveau du score. Mais la perceptive du bonus offensif s’éloignait pour les clermontois qui n’arrivaient pas à battre la défense anglaise, à l’image d’une succession de mêlée sur la ligne des 5 mètres qui se solda par un en avant de Fofana. C’est alors que Lopez adressait une passe au pied à Nalaga qui allait planter le deuxième essai clermontois. Il ne manquait plus que deux essais aux clermontois pour arracher ce point de bonus. Et le premier arriva à 6 minutes de la fin ! Alors que tout semblait perdu, Nalaga marqua son deuxième essai personnel suite à une très belle action et des passes dans la défense entre Nakaitaci, Fofana, Lee et Nalaga. Puis deux minutes plus tard, l’éternel Aurélien Rougerie transperça la défense anglaise pour inscrire l’essai du bonus.

Trop imprécis, et n’arrivant pas à enchaîner les temps de jeux les jaunards se sont fait peur mais avec ces 5 points, ils devancent les Saracens et reviennent à 2 points du Munster qu’ils affronterons le 6 décembre.

Paul-Antoine LECLERCQ

R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *