Ce joueur du Top 14 pousse un coup de gueule envers les dirigeants du rugby français

Le troisième ligne de Montpellier, Antoine Battut s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique afin d’évoquer le match reporté de la 21ème journée du Top 14 contre le Racing 92 qui se jouera finalement ce week-end.

Ainsi, ce-dernier avoue en avoir marre de ces petits arrangements entre amis. Il estime que l’équité sportive n’a pas du tout été respectée. Extrait:

« Honnêtement, et d’un point de vue très personnel, ça ressemble à des petits arrangements entre amis, entre certaines personnalités dirigeantes du rugby. Et franchement, si ces gens ne s’aperçoivent pas qu’ils desservent de plus en plus l’image du rugby, c’est sans fin ! En ce moment, en France, on a vraiment une autre image à donner du rugby, et ce serait beau que cela commence par nos dirigeants et certains présidents. Pour être sincère, gagner sur tapis vert ne fait pas partie de mon éducation. On va jouer ce match, et il aura une issue. Mais en termes d’équité sportive, ce n’est pas le bon moment de la saison, c’est tout simplement mal fait, et je crois qu’il y a certaines personnes qui ne voient pas plus loin que leur pré carré, ou que le bout de leur nez. Et dans ces cas-là c’est toujours difficile. »

Antoine Battut explique trouver ce genre de guéguerres complètement ridicules. Extrait:

« Regardez déjà au « talon » : Dimitri Szarzewski a fini sa saison et Camille Chat aurait été avec l’équipe de France à l’époque. Mais vont-ils quand même venir avec un seul talonneur ? Au-delà de ce problème, le match aurait dû se jouer il y a plusieurs semaines, avec des effectifs différents, des périodes de formes différentes. L’équité sportive n’est pas respectée, tout simplement, et on aurait pu faire autrement que de donner cette image du rugby. On est allé jusqu’à solliciter le Conseil d’État pour des guéguerres, c’est vraiment ridicule. Après, le Racing 92 viendra avec l’équipe qu’il veut. À nous de passer par-dessus ça et de gagner ce match important. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *