CDM : Notre XV des premiers matches !

Riche en exploit et en rebondissement, les premiers matches de la coupe du monde nous ont offert un véritable suspense. Voici le XV que nous avons sélectionné :

1 Mikheil Nariashvili ( Géorgie) : Dominateur en mêlée fermée Nariashvili était au coeur du combat et grand partisan de la victoire Géorgienne. 7 courses balle en main dont une de plus de 60 mètres, il mérite selon nous sa place dans ce XV

2 Guilhem Guirado (France) : Elément clef de la mêlée du XV de France, Guirado a également fait six courses balles en main dont une menant au premier essai Français. Avec 9 plaquages réussit, il reste certainement le talonneur préféré de Philippe Saint André.
3 Rabah Slimani (France) : Totalement dominatrice contre l’Italie, la mêlée française et notamment Rabah Slimani furent des pièces maitresse pour vaincre la Squadra azzura

4 Iain Henderson (Irlande) : Outre sa densité physique et son premier essai international, le joueur de l’Ulster Henderson a gratté 2 ballons au sol, a fait 12 courses balle en main et a effectué 19 plaquages.

5 Sam Whitelock (Nouvelle-Zélande) : Pour ce premier match du mondial, le champion du monde 2011 a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui avec notamment 17 plaquages réussis.

6 Michael Leitch (Japon) : Le capitaine du Japon a mené tous ces avants vers la victoire contre les Springboks samedi à Cardiff. Avec 17 plaquages il a marqué de son emprunte la plus belle victoire du Japon en coupe du monde
 
Sean O’Brien 7 (Irlande) : Comme toujours un montre de puissance, O’Brien a mené la 3ème ligne Irlandaise avec notamment 11 plaquages et 13 courses balle en main

8 Mamuka Gorgodze (Géorgie) : Tout simplement énormissime sur ce match, Gorgodze a été époustouflant. 24 plaquages 8 charges dont 5 défenseurs battus. Il fut l’un des hommes fort de la Géorgie qui ne s’était plus imposé sur les Tomga depuis 1999

9 Vasil Lobzhanidze (Géorgie) : Même si le demie de Mêlé all black Aaron Smith fut très très bon, nous avons privilégié ce précoce n°9 Géorgien qui à 18 ans à peine a démontré tout son talent pour mener « les gros » au combat.

10 Jonathan Sexton (Irlande) : Dans un match ou les Irlandais se sont baladés, Jonathan Sexton a réalisé une superbe performance en déplaçant et en accélérant le jeu quand il fallait.

11 nemani nadolo (Fidji) : A l’origine d’un bel essai Fidjien contre l’Angleterre, la puissance de Nadolo et sa vista lui aurait presque permis d’en marquer un second. Avec 7 défenseur battu, c’est une arme fatale pour les Fidji et une menace constante pour l’adversaire.
 
12 Sonny Bill Williams (Nouvelle-Zélande) : Entré en jeu alors que les blacks étaient menés au score, l’ancien Toulonnais a remit son équipe sur les bons rails la faisant avancer à chaque fois. Son entrée en jeu est certainement l’un des tournant de cette partie

13 Cory Allen (Pays de Galles) : Malheureusement pour lui son tournois est déjà terminé a cause d’une blessure à une cuisse mais Allen avait avant sa sortie réalisé un hat-trick contre l’Uruguay au Millennium Stadium.
 
14 DTH van der Merwe (Canada) : Quelque soit l’aile se joueur nous régale. 141 mètres parcouru ballon en mail il était bien au dessus du niveau de son équipe mais ce ne fût pas assez.
 
15 Ayumu Goromaru (Japon) : Même si l’ailier anglais
Mike Brown a réalisé une très bonne performace, l’arrière de Japon fait certainement parti des joueurs qui ont mené les Nipons à la victoire finale contre les Springboks. Une victoire historique

exploit japonais face à l'Afrique du Sud
 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *