CDM 1995 : Max Brito tétraplégique après un plaquage

L’édition 1995 de la coupe du monde de rugby 1995 reste dans la tête de tout le monde. Un drame s’est produit, l’ailier Max Brito, jouant pour la côte d’Ivoire, devient tétraplégique suite à la rencontre face aux Tonga. Ce joueur de 24 ans ne vivait que pour le rugby.

Il ne suffit pas de grand chose pour faire basculer sa vie, beaucoup pourront vous l’affirmer. Et bien cette petite chose a fait basculer la vie de Max Brito, 3 sélections, 24 ans. Après un plaquage dans les règles de l’art, il se retrouve en dessous de plusieurs joueurs avec sa tête en porte-à-faux et il ne se relèvera pas..

Ce drame a plongé l’ambiance du stade dans un froid glacial, les minutes sont longues, l’air est pesant et irrespirable. Une attitude d’incompréhension est marquée sur les visages des supporters en se doutant que c’est sérieux. Le réflexe des joueurs est de vite aller vers lui, et à côté l’arbitre appelle à l’aide. Et désormais, ce ne sont plus des minutes mais des secondes qui sont très très longues. Le joueur sera évacué par civière, minerve au cou, et ce sera son dernier match. Suite à cela, les examens ont montré une coupure nette de la moelle épinière au niveau de deux vertèbres..

Ce 5 juin 1995 restera comme l’un des moments les plus tristes de l’histoire de la Coupe du monde.


Source : Rugbyrama

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *