BO : Une énorme subvention de la mairie pour sauver le club

PRO D2 – Après un vote, le conseil municipal de Biarritz a décidé d’accorder une subvention de 1,5 million d’euros pour sauver le club du BOPB, en difficulté.

Le conseil municipal de la ville de Biarritz a voté oui (27 voix contre 7 et 1 abstention) mercredi soir pour accorder une subvention exceptionnelle de 1,5 million d’euros à la société sportive Biarritz Olympique Pays Basque. Avec cette aide, le BOPB devrait pouvoir combler une partie de ses pertes pour la saison 2014-2015. Des pertes estimées à plus de 1,5 million d’euros. La partie restante devrait être comblée par une nouvelle « augmentation de capital » selon Michel Poueyts, conseiller municipal de la majorité biarrote qui a voté en faveur de la subvention. La SASP BOPB doit clôturer ses comptes le 30 juin prochain, mais personne ne sait précisément aujourd’hui quel résultat il fera apparaître.

« Le BOPB a beaucoup fait pour l’image de Biarritz »

Mercredi soir, la 11e délibération au programme du conseil municipal biarrot s’annonçait passionnante. Et elle le fut avec une heure et demie de palabres avant le vote. Au final, la majorité biarrote divisée sur le sujet a vu le soutien d’une partie de l’opposition pour octroyer cette somme de 1,5 million d’euros à la société sportive du BOPB. Pour résumer la position du vote favorable, trois arguments sont revenus :
« Le BOPB a beaucoup fait pour l’image de Biarritz », « ceux qui ne voteront pas cette aide seront coupables de la mort du BO avec sa rétrogradation en Fédérale 3″, » il s’agit de l’avance d’une somme que la ville doit de toute façon payer ». Selon une convention, la ville donnait 300.000 euros par ans au BOPB pour financer la tribune Serge-Kampf. Il restait cinq ans, et la délibération du jour consistait à valider le paiement en une fois, soit 1,5 million d’euros, des cinq annuités restantes.

Si le vote favorable n’est pas une surprise, cette délibération du conseil municipal aura eu le mérite d’éclairer sur la situation financière de la SASP Biarritz Olympique Pays Basque. Le conseiller de la majorité François Amigorena aura été le plus précis sur le sujet. Ce dernier indiqua avoir vu le matin même le bilan comptable du club pour l’exercice 2013-2014. « On s’aperçoit que c’est une société privée au bord de la cessation de paiement », dit-il avant d’aligner les chiffres : « une perte nette de 1,187 million, un endettement de 8 millions et un chiffre d’affaires en baisse de 10%. Cela après une saison en Top 14. Qu’en sera-t-il au 30 juin 2015 après une saison en Pro D2 ? », interroge l’élu rappelant « une perte cumulée sur les deux derniers exercices (2012-2013 et 2013-2014) de 1,680 million d’euros ».

Vers un bilan à l’équilibre au 30 juin

Forcément plus, puisque le BOPB n’a pas rempli ses objectifs sportifs de qualification en Pro D2. Cette saison, les soucis de trésorerie du BOPB ont entraîné le paiement en retard et à plusieurs reprises d’une partie du salaire des joueurs. Un élu biarrot dit connaître avec précision les comptes actuels du club. Il s’agit de Guy Lafitte qui admet « un sujet (problème) de trésorerie pour la saison 2014-2015 ». Mais l’adjoint aux finances a fait l’économie de dévoiler le montant de la perte aux autres élus avant que ceux-ci se prononcent pour ou contre la subvention. Guy Lafitte a par ailleurs jugé que « le défaut de transparence (du BOPB) n’est pas un vrai problème ». Grâce à cette manne financière de 1,5 million d’euros et l’augmentation de capital annoncée, le Biarritz Olympique devrait être en capacité de présenter un bilan équilibré au 30 juin 2015. Ce qui lui permettra d’arriver présentable pour négocier avec son voisin bayonnais en cas de fusion, ou de repartir en Pro D2 dans le cas contraire.

 

Source : Rugbyrama

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *