Biarritz-USAP: quand les anciens se retrouvent

Le samedi 1er novembre à 17h15, aura lieu le choc de la 9ème journée de Pro D2, qui opposera le Biarritz Olympique à l’USAP. Les deux clubs, relégués de Top 14 la saison dernière se connaissent très bien, ayant joué ensemble pendant de longues années en première division. L’enjeu de ce match sera d’autant plus grand que les deux clubs ont tout deux un objectif et une situation différents dans ce championnat de Pro D2.

Les enjeux de cette rencontre

Le B.O., actuellement 11ème au classement général, est clairement outsider en attendant la réception des catalans, seconds du général.

D’un côté, se sont des catalans dangereux mais fébriles, qui se déplacent à Aguilera, dans l’espoir de faire de ce match, le match référence de la saison. En effet, seconde du championnat, c’est une USAP fébrile, inconstante et bien trop approximative que l’on voit tous les week-end. Le derby contre l’ASBH, dimanche dernier, en est l’exemple frappant.
Auteurs d’une bonne première mi-temps, les catalans rentrent aux vestiaires avec pas moins de 13 points d’avance sur leur voisin méditerranéen. Mais dès le coup d’envoi de la seconde période, le match va prendre une tournure pour le moins inattendue.. L’USAP va se mettre à subir le jeu de son adversaire, pour se voir rattrapée petit à petit par des héraultais survoltés et poussés par leurs quelques supporters ayant fait le déplacement. A cela va venir s’ajouter l’indiscipline des joueurs sang et or, qui depuis deux saisons, pénalise grandement l’équipe de Perpignan… Un carton rouge et les catalans sont réduits à 14, et vont alors entamer une course contre la montre, afin de tenir le dernier quart-d’heure avec seulement trois petits points d’avance… Quelques occasions de prendre l’air seront lamentablement manquées, et c’est de justesse que l’ASBH va à son tour, manquer l’occasion d’égaliser. La sirène tant attendue va alors retentir, libérant les supporters catalans de ce terrible suspens, mais ce n’est pas sûr pour autant qu’ils soient rassurés de la performance de leur club…
Outre ce derby mythique gagné « avec les couilles » comme nous le confieront certains supporters à la fin du match, ce match est bien loin de l’esprit de la reconquête longtemps invoquée par les dirigeants du club…

USAP-ASBH
Les catalans finiront par s’imposer, à l’issue d’une seconde période difficile…

De son côté, le B.O. accuse un début de saison beaucoup plus compliqué… Actuellement 11ème avec 17 petits points, les basques n’ont remporté que 4 victoires sur les 8 premières journées…
A l’image des catalans, les basques bataillent eux aussi chaque week-end, mais sont beaucoup moins chanceux.
Leur dernier match à Montauban fut une déroute: 5 essais encaissés, ainsi que 4 pénalités, pour un score sans appel de 43 à 3… De quoi décourager le club basque, qui durant ce match, aura joué à 14 pendant 20 minutes (l’indiscipline basque ayant elle aussi fait des siennes…)
C’est donc en vue de la réception de l’USAP que les joueurs biarrots tenteront de se racheter, afin de reconquérir un public quelque peu désarçonné par ce début de saison, mais surtout dans l’optique de glaner des points précieux au général, pour mieux aborder la suite du championnat. A quatre points du Top 4, tout est jouable, mais cela devra absolument passer par une victoire à domicile face à une USAP en quête de reconquête…

Qui de Biarritz ou de l’USAP est favori ?
De part leur situation dans le championnat, les catalans sont favoris, avec 5 victoires sur les 8 premières journées, soit une de plus que le B.O..
Viennent ensuite les 4 victoires catalanes sur les 5 dernières confrontations face au B.O.. La dernière victoire basque sur l’USAP, remonte au 10 novembre 2012, où les biarrots l’avaient emporté sur le score de 15 à 3.
Pour terminer, comment ne pas citer le sondage de Rugbyrama, où pour l’instant, 75 % de votants penchent pour une victoire de l’USAP.
Vous l’avez donc compris, l’USAP est clairement le favori, mais attention à cette équipe basque qui peut à tout moment créer la surprise et l’emporter.
Ces retrouvailles nous promettent d’être croustillantes !

P.M.

El Catala

Ses articles ont l'accent Catalan, le temp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *