Aurélien Rougerie a convaincu un international français de signer à Clermont

Les années passent et Aurélien Rougerie prend de plus en plus d’ampleur en dehors de l’entre Marcel Michelin… L’ancien international en a convaincu un autre de signer.

Arrivé à Clermont il y a peu, Rémi Lamerat a avoué avoir signé en partie grâce à Aurélien Rougerie : « Oui, il a beaucoup joué dans ma décision, Un mec comme lui, qui n’a plus rien à prouver avec une telle carrière, t’appelle et te dit « Cela me ferait plaisir que tu viennes pour continuer à progresser avec nous, que tu nous apportes ce que tu sais faire », ça fait pencher la balance. J’ai trouvé son attitude vraiment classe. »

A Clermont, Rémi Lamerat y vient pour « chercher des titres ». Si Aurélien Rougerie a tout fait pour que l’ancien Castrais signe, d’autres internationaux français ont fait pencher la balance du bon côté :   « J’ai eu régulièrement au téléphone Wesley (Fofana), Morgan (Parra) ou Camille (Lopez) avec qui je m’entends bien en dehors. Ils m’ont beaucoup parlé de la façon de travailler et de vivre ici. Cela m’a rassuré. Maintenant que je fais partie de l’équipe, ce sont eux qui m’aident à découvrir la ville, les combinaisons, les différents lancements. Je me sens bien entouré. C’est sympa parce que quand on est nouveau, surtout dans un club exigeant comme Clermont, il faut vite rentrer dans le moule. »

 

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *