Les 5 chiffres qui montrent que la coupe du monde 2015 fut une édition exceptionnelle !

Exceptionnelle en tout point, la coupe du monde 2015 a ravi le grand public et cela pour plusieurs raisons.

Si les Argentins ont enthousiasmé les amateurs de ballon ovale, certains chiffres plus concrets ont montré à d’autres sports que le rugby n’était plus à mettre au second plan. Voici les 5 chiffres qui montrent que malgré l’élimination du XV de la rose dès le premier tour, cette édition 2015 fût exceptionnelle :

Record d’affluence pour un match

Avec 89 267 spectateurs dans les tribunes, la rencontre entre l’Irlande et la Roumanie est celle qui a ramené la plus grosse affluence dans un stade de coupe du monde. La rencontre se déroulant au Stade Wembley et ses 90 000 places, celle-ci se jouait pratiquement à guichet fermé. Elle a notamment battue l’affluence de la rencontre Nouvelle Zélande – Argentine (89 019 spectateurs), une affiche pourtant très alléchante qui se déroulait elle aussi au Stade Wembley.

Un nombre d’essai record pour une finale de coupe du monde

Avec 5 essais (3 côté Néo Zélandais, 2 côté Australien) cette finale 2015 aura tenue toutes ces promesses. Milner-Skudder, Nonu, Barrett, Pocock et Kuridrani auront été les grands artisans et les 5 marqueurs d’essais d’une rencontre pleine de suspense, d’intensité mais aussi de jeu entre des all Blacks et des Wallabies qui se sont livrés à une féroce bataille.

Avec 3 victoires les Japonnais ne se sont pas qualifiées.

Dans une poule que l’on pensait déséquilibrée, les Japonnais sont les grands perdants d’un mondial qu’ils avaient excellemment commencé. Leur victoire contre l’Afrique du Sud lors de la première journée mais aussi celles contre les Samoa et les Etats-Unis permettent aux Nipons de finir les phases de poule avec 12 points. Malheureusement pour eux, les Japonnais seront la première nations à être éliminée (aux points de bonus)  avec 3 victoires puisque les Ecossais eux aussi vainqueurs à trois reprises termineront devant grâce aux 2 bonus de plus qu’ils ont réussi à glaner.

Habana revient à hauteur de Jonah Lomu

Avec 5 essais lors de cette édition 2015, Brian Habana a égalé le record d’essais marqué par Jonah Lomu en coupe du monde.

Pour sa 3ème coupe du monde, l’ailier toulonnais, qui aura certainement participé à sa dernière coupe du monde, est parvenu a franchir la ligne d’en but adverse à 8 reprises en 2007, à 2 reprises en 2011 et donc à 5 reprises en 2015 ce qui porte à 16 son nombre d’essais en coupe du monde de rugby… comme Jonah Lomu.

Julian Savea égale Jonah Lomu mais aussi Bryan Habana

Avec 8 essais lors de cette édition 2015, Julian Savea est arrivé à égaler Jonah Lomu et Bryan Habana avec 8 essais marqué en une seule coupe du monde. Une énorme performance qui place l’ailier Néo Zélandais dans le cercle fermé des joueurs s’approchant des 10 essais.

Avec plus de 1,33 essais de moyenne lors de cette coupe du monde, Julian Savea, qui a inscrit un triplé contre le XV de France, a été élu par World Rugby comme le joueur ayant marqué le plus bel essai de la coupe du monde (voir l’essai en vidéo).

Bonus : Les All blacks sans pitié face au XV de France battant ainsi plusieurs records.

Sans pitié face au XV de France, l’histoire retiendra que cette édition 2015 aura très mal fini pour les bleus de Philippe Saint André. Avec 62 points encaissés et seulement 13 points marqués, le XV de France enregistre la plus grosse défaite jamais enregistrée lors d’un quart de finale de coupe du monde.
La différence de 49 points est aussi un record pour un quart de finale de coupe du monde.

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *