12 photos pour revivre Angleterre – France

Si vous avez loupé samedi soir le 100ème crunch entre le XV de la Rose et le XV de France voici 12 photos qui vous feront revivre la rencontre :

1 / 12
A l’image d’un Louis Picamoles de retour en forme internationale, le début de rencontre est à l’avantage des Bleus.

1

 

 

Source : AFP

 

 

2 / 12
Une entame réussie et récompensée par une pénalité de Parra, qui ouvre le score. Le demi de mêlée clermontois est à créditer d’un 100% (3/3) dans cet exercice.

2

 

 

Source : AFP

 

3 / 12
Les Tricolores vont vite déchanter. La faute à un Anthony Watson en feu sur son aile droite. Le joueur de Bath profite par deux fois des espaces laissées par la défense française pour régaler Twickenham.3

Source : Panoramic

4 / 12
Sur l’aile opposée, Jonny May a aussi fait des misères aux trois-quarts tricolores. Un essai et une « assist » pour l’ailier de Gloucester.
4

Source : AFP

5 / 12
Attraction venu du XIII, Sam Burgess était aligné au centre. Un pari réussi pour Stuart Lancaster au vu du match de l’habituel troisième ligne de Bath.

5

Source : Icon Sport

6 / 12
A l’image de ce tampon sur Dimitri Szarzewski, Burgess a souvent fait parler la poudre en défense. Bien aidé, il est vrai, par un gabarit de déménageur.

6

Source : Icon Sport

7 / 12
Si les ailiers anglais et Burgess ont particulièrement brillé, l’homme du match côté XV de la Rose se nomme Henry Slade. L’ouvreur d’Exter, positionné au centre, a su saisir sa chance sans aucun complexe.

7

Source : AFP

8 / 12
Côté XV de France, l’une des grandes satisfactions de la soirée est la prestation de Vincent Debaty. Titularisé à gauche de la mêlée, le pilier clermontois s’est montré très actif dans le jeu courant et n’a pas tremblé en conquête. Très intéressant.

8

Source : AFP

9 / 12
A l’arrière, Scott Spedding a beaucoup tenté. Sans grande réussite. Souvent en difficulté comme ses partenaires de la ligne arrière tricolore.

9

Source : Icon Sport

10 / 12

Les Bleus ont tout de même sauvé l’honneur vers l’heure de jeu grâce à leurs avants. A la conclusion d’un groupé pénétrant, Fulgence Ouedraogo a terminé le bon travail collectif français.

10

Source : Icon Sport

11 / 11

Entré en jeu à la place de Yannick Nyanga, Loann Goujon, surveillé ici de près par la défense anglaise est resté discret.

11

Source : AFP

12 / 12
En revanche, Uini Atonio n’est pas passé loin de relancer les Bleus. Le pilier rochelais s’est illustré en apportant son dynamisme au XV de France et a manqué un essai d’un cheveu.

12

Source : Icon Sport

 

A lire : Angleterre – France : Les 5 points à retenir de la rencontre

Donnez votre avis sur cette information plus bas en commentaire ! Echangez avec la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *